Assou Ekotto, Kameni et Makoun se moquent même de qui ?

Publié le par Atango

Bien que je sois le premier à considérer que les arcanes du dernier match amical des Lions Indomptables relevaient de la salade avariée, je suis extrêment déçu du comportement affiché par certains joueurs qui ont simplement choisi le mauvais prétexte de la maladie diplomatique pour masquer un boycott qu'ils ne veulent pas assumer.


20080512_QVGdM_LionsIndomptables.jpg

La réponse C est la bonne

 

Benoît Assou Ekotto, Idriss Carlos Kameni et Jean II Makoun, bien que convoqués, ne se sont en effet pas présentés dans la tanière. Et ce n'est pas l'état de la pelouse en Macédoine, qui ressemblait plus à un champ de légumes qu'à un honnête terrain de football, qui leur aurait fait peur. Non, ces messieurs ont simplement choisi de ne pas venir.

 

Assou Ekotto avait été appelé "en deuxième intention", et je ne serais pas étonné que l'ex-Lensois, qui a déjà montré à quel niveau il situe l'estime de lui-même, se soit senti rabaissé au rang de bouche-trou et aie décidé d'agir en conséquence.

 

Cela vaut aussi pour Makoun, appelé en remplacement de Mandjeck, et pour Kameni, sans doute rebuté à l'idée d'être le n° 2 derrière Ndy Assembé.

 

Il y a des chances qu'on entende ces jours prochains nos trois compatriotes. Ce sera l'occasion pour qu'ils nous racontent cette fameuse indigestion de légumes, et surtout pour qu'ils nous expliquent comment ils se sont retrouvés sur les terrains de football quelques jours seulement après être sortis du lit de souffrance.

 

On savait que les Lions allaient mal, mais plusieurs indices récurrents, comme ces comportements de diva, montrent que la situation dépasse nos pires cauchemars.

Publié dans Chroniques

Commenter cet article

Atango 15/02/2011 22:32


Je suis d'accord. C'est vrai que les dirigeants versent le macabo, mais il apparaît de plus en plus que certains joueurs sont aussi des éléments dangereux. Bêta ils restent dans leurs clubs et on
joue avec ceux qui aiment le pays. Même si on se fait taper, ce sera dans l'honneur. De toute façon, on se fait aussi taper avec ces pseudo stars. Alors...


Indomptable 15/02/2011 21:56


Akaah !!! Je preconise la solution suivante : on se passe d'eux et on avance ! Seulement allons-nous le faire ? L'enjeu de la qualification pour la CAN est tellement grand que nos dirigeants vont
fermer les yeux sur le comportement quasi byzantin de nos stars de foot. L'equipe A tombe plus bas que bas, chaque jour qui passe. Heureusement ! les Lions A' sont la pour nous prouver que l'amour
du vert-jaune-rouge, le Tam'Kwoeuh ou encore le Hemle ne sont pas de vains mots.


Atango 15/02/2011 21:42


Faites partager sur Facebook svp. J'ai des soucis avec mon compte. Merci.