Eto'o et Mourinho : Madrid n'est peut-être qu'un début

Publié le par Atango

Demain, samedi 22 mai 2010, Samuel Eto'o et José Mourinho ont rendez-vous avec l'histoire au Camp Nou. Ce match sera en effet spécial pour eux, à plus d'un titre :


Si l'Inter en sort vainqueur, il s'agira du deuxième triplé d'affilé d'Eto'o, avec deux clubs de deux championnats différents. La saveur en serait d'autant plus forte que l'Inter d'Eto'o et de Mourinho a écarté en demi-finale le FC Barcelone, club avec lequel les deux comparses avaient un sérieux contentieux à vider.


 jose-etoo.jpg

 

De plus, le match se joue sur une pelouse qui revêt pour eux une importance spéciale : Eto'o a commencé là sa carrière européenne, avec les déboires que l'on sait. D'ailleurs, durant son séjour au Barça, il a profité de chaque classico pour venir se faire regretter, au point que Casillas avait salué avec soulagement le transfert de l'attaquant blaugrana en Italie.


Or, cette pelouse madrilène est peut-être le théâtre des futurs exploits des deux hommes : il se raconte en effet que Mourinho et le Real Madrid se regardent de plus en plus avec les yeux de Chimène. Et il se murmure que Samuel Eto'o ne refuserait pas d'accompagner son boss dans ce changement de péninsule, histoire d'aller retrouver son titre de "terreur des classicos", mais dans le sens inverse aux craintes d'Iker Casillas.


Une finale pleine de symboles, vous disais-je.

Publié dans Chroniques

Commenter cet article