Instabilité politique : la Guinée Bissau remet ça

Publié le par Atango

C'est le 29 février 2012 que les Lions Indomptables doivent aller défier à Bissau la Guinée éponyme. Le match compte pour le tour aller des éliminatoires de la CAN AfSud 2013.

 

Dans un article consacré à ce pays de l'Afrique de l'Ouest, nous faisions déjà remarquer l'instabilité politique chronique dans laquelle il est plongé depuis son indépendance, en 1973.

 

Dans cette riante contrée, le pouvoir réel est détenu par le Commandant en chef de l'Etat-Major de l'armée, qui consent généralement à laisser un président élu inaugurer les chrysantèmes. La coutume, chez les militaires, est de se tirer dessus fréquemment, afin de savoir qui doit demeurer ou devenir ComChef.

 

Soldat_Guinee-Bissau.jpg

 

Dernier épisode en date : ce lundi 26 décembre 2011. Un groupe de militaires a en effet attaqué la base de commandement de l'Etat-Major. Repoussés au bazooka, ces militaires candidats au pouvoir ont été traqués dans les quartiers de Bissau toute la nuit, et les recherches continuaient ce mardi dans la matinée.

 

L'actuel homme fort du pays, le général Antonio Indjai,  en a profité pour mettre au frais quelques concurrents réels ou putatifs, dont le contre-amiral José Americo Bubo Na Tchuto, commandant en chef de la Marine, et quelques députés trop populaires. Le coup de force ayant échoué, le calme sera rapidement rétabli. Jusqu'à la prochaine fois.

 

En espérant que la prochaine tentative de transition politique par bazookas interposés ne se situe pas trop près du 29 février 2012.

Publié dans Humeur - humour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Frieda 27/12/2011 18:38

Bonjour Atango
les temps sont tellement durs queles gens ont de drôles d'idées...Vivement février, pour que les Lions jouent vite et rentrent au Kmer!
Bisous
Frieda

Atango 27/12/2011 21:24



Gare au scénario Cabinda 2010 avec le bus des Togolais. J'aimerais avoir tort, mais je ne "sens" pas trop ce pays qu'on appelle Guinée-Bissau.


Bonnes fêtes, Fryou !



OlivierR 27/12/2011 12:49

Ah les gars....ils aiment se taper dessus...bon, je sais, c'est une réflexion un peu facile mais c'est à croire que l'homme s'emmerde s'il ne se fait pas la guerre...

En tout cas, bonnes fêtes de fin d'année à toi !! :)

Atango 27/12/2011 21:23



La Guinée-Bissau  a été classée par l'ONU comme un narco-Etat. Plusiueurs trafiquants d'Amérique du Sud utiliseraient les infrastructures du pays comme base avancée pour alimenter le marché
européen.


Le monde dans lequel nous vivons est formidablement chelou.


Bonnes fêtes quand même !