Le légume Clemente nous sert une mauvaise salade avant le match contre la Macédoine

Publié le par Atango

Le football camerounais n'en finit pas de nous mettre la honte. Après chaque coup foireux, on se dit qu'on a touché le fond, mais nos chers dirigeants arrivent toujours à nous étonner et à nous emmener un peu plus bas. La période FIFA du 14 au 17 novembre 2010 est ainsi passée sans que l'équipe nationale du Cameroun ne livre le moindre match. Après tout, nous n'avons que les éliminatoires de la CAN 2012 à préparer, avec au mois de mars prochain un match-couperet contre le Sénégal à Dakar.

***

Alors que la future date, prévue en février 2011 approchait, on ne voyait rien venir à l'horizon. L'extraordinaire pétaudière que constitue la FECAFOOT prolongeait sa coupable somnolence, tandis que les quelques supporters des Lions Indomptables qui sont encore assez patriotes pour s'inquiéter du sort de notre équipe nationale scrutaient la presse, guettant l'annonce d'un éventuel sparring partner pour Eto'o and Co. La nouvelle est tombée : la redoutable équipe qui va nous aider à rôder nos automatismes pour préparer le match de Dakar, ce sera... La Macédoine. Rien que ça !

lions2.png

La Macédoine ! Les Sénégalais doivent beaucoup apprécier que nos Lions deviennent végétariens

 

Nul ne souhaite réellement aller voir ce qui se cache sous cette affaire qui sent la salade avariée à plein nez. Ce match sans saveur que nous allons livrer contre une équipe sans couleur ne sera jamais qu'un pas de plus vers les abysses. Tout se passe en effet comme si le Cameroun avait décidé de montrer au monde entier jusqu'à quel point un pays peut sacrifier une génération de joueurs talentueux sur l'autel des appétits et de l'incompétence de ses dirigeants, et cela en moins de 10 ans.


Pour mieux nous convaincre du peu d'intérêt qu'il accorde à sa mission chez nous, Javier Clemente, ce grand militant des Droits de l'Homme, le seul employé dans le monde qui déclare à haute voix que son travail ce n'est pas de résoudre les problèmes, l'inexistant sélectionneur des Lions Indomptables vient de nous sortir une liste tellement surréaliste qu'on se demande s'il ne l'a pas trouvée par terre. Déjà, seuls 19 joueurs sont convoqués, alors que les matches amicaux sont l'occasion idéale pour voir un maximum d'éléments.


Ensuite, dans cette liste des 19, il y a des absences tellement remarquables qu'on ne voit qu'elles. Pas de Benoît Assou Ekotto, ni d'Alexandre Song. Le premier serait indisponible dit-on. On se moque du monde, puisque d'autres joueurs blessés ou encore convalescents sont appelés (Vincent Aboubacar par exemple). Quant à Song, on a beau dire, aucune raison sportive n'explique son absence, car le Gunner fait simplement partie des 3 meilleurs joueurs camerounais depuis 6 mois. Quant aux autres raisons qui empêchent son retour, on ne peut dire qu'une chose : c'est une honte qu'un pays comme le Cameroun n'ait pas encore trouvé de solution à ce mic mac.


Un certain Mbuta apparaît dans cette liste, en provenance d'une division inférieure d'un championnat US dont le niveau général est plus proche d'Elite One que de la Premiere League. Kameni revient, ayant été "débanni", nul ne sait de quelle manière ni suite à quelles circonstances. Achille Webo montre lui aussi son crâne rasé, alors que j'espérais personnellement que l'attaque se construirait progressivement avec Eto'o et Aboubacar. A ce tarif, on risque de voir réapparaître bientôt Idrissou, et pourquoi pas certains autres. Après tout, Geremi n'a jamais déclaré qu'il prenait sa retraite internationale. Nos responsables étant capables de tout, on tremble déjà...


Matthew_Mbuta_CPFC_USA-224d1.jpg

Matthew Adongcho Mbuta, de la redoutable équipe Crystal Palace Baltimore, et qui est passé par... la Malaisie

 

Bon, pour l'instant, il semble que M. le Ministre des Sports convoque Clemente et son adjoint Omam Biyick devant le tribunal populaire, par presse interposée. Ces gesticulations du gouvernement arrivent un peu tard. En effet, ces mêmes personnes ont recruté le technicien espagnol, alors que n'importe quel observateur savait qu'il n'avait ni les capacités, ni l'envie d'accomplir cette mission. Quant à Omam Biyick, certains avaient placé de l'espoir en lui, et se déclarent légitimement déçus. Pour ma part, j'ai de plus en plus de mal à accorder le moindre respect à ces techniciens camerounais qui acceptent trop volontiers de jouer les seconds rôles, sans aucun orgueil et avec des intentions qui ne me semble pas claires.


En tout cas, les deux hommes vont devoir nous expliquer leurs choix.


Je vous parie que nous allons beaucoup rire... de désespoir.

Publié dans Chroniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

OlivierR 26/01/2011 15:07


Bonne journée à toua ^^


Atango 26/01/2011 10:16


@ Tresor

Gars, le fond là est bas jusqu'à quel niveau non ? Qu'est-ce que c'est messieurs vont encore nous sortir ? Wèèè ndutu...


TRESOR 26/01/2011 01:19


Ton commentaire est fort just mon cher, je crois vraiment qu'il nous manque la Vision. C'est bien dommage que nous tergiversions de la meme maniere depuis plus de 20 ans car ceci n'est point une
premiere. Nous changeons de coach comme une putain change de clients. Meme ceux qui font bien, on les chasse sans raison, Lechantre, Artur Jorge.....Dommage. Nous toucherons le fond du fond.


Atango 26/01/2011 00:20


@ Indomptable

lool... Je sens qu'on n'a pas encore tout vu. On va pleurer le pleurage.


Indomptable 26/01/2011 00:10


o shame ooo !!! o shame ooo
shame shame !!!
o shame ooo !!! o shame ooo
shame shame !!!