Lettre ouverte à Denis Lavagne

Publié le par Atango

Le manager général de Cotonsports qui prend les rênes des Lions Indomptables, voilà qui semble relever d'une saine gestion des ressources humaines. En effet, comme nous le précisions récemment, le meilleur atout de Denis Lavagne et le meilleur avantage pour le Cameroun de sa prise de fonction, c'est sa parfaite connaissance du pays.

 

Dans le débat qui agite depuis longtemps le landerneau entre partisans d'un entraîneur camerounais et théoriciens de l'école étrangère, il s'agit d'une sorte de compromis à la Salomon.

 

Il nous a semblé important d'adresser au nouveau patron des Lions Indomptables la lettre suivante, en guise de bienvenue :

 

Monsieur Denis Lavagne,


Votre prise de fonction s'effectue dans un contexte pour le moins particulier. En effet, les Lions Indomptables se trouvent dans une phase de leur histoire qui peut être qualifiée de "bizarre", tant elle est impossible à classifier dans une catégorie connue. Il ne s'agit pas d'un commencement, car cette équipe est héritière d'une histoire prestigieuse, et elle est considérée à juste titre comme l'une des puissances du football africain. Il ne s'agit pas, non plus, d'une époque charnière, car aucune révolution n'est en cours. L'essentiel de l'effectif actuel date peu ou prou de Paul Le Guen.


Vous n'aurez donc rien à commencer ni à recommencer. Certains voudront vous voir tout renverser et tout reconstruire, mais de notre point de vue, il s'agit simplement de continuer l'oeuvre entamée par Paul Le Guen et continuée par Javier Clemente, en vous montrant plus ferme que le premier et plus impliqué que le second.

 

Denis-Lavagne.jpg


Etant presque Camerounais, vous savez sans doute ce qui vous attend, entre l'interventionnisme des autorités, les états d'âme des joueurs et les insinuations malveillantes d'une presse constamment en mal de scandale. Il vous revient de gérer tout cela, car on peut supposer que vous avez accepté le job en connaissance de cause.


Les supporters sont bien les seuls qui ne risquent pas de venir vous enquiquiner, et pour cause. Ils sont revenus de tout, et comme le malheureux prétendant qui revoit progressivement ses ambitions à la baisse et fini par repartir avec la dernière jeune femme encore disponible au petit matin, ils se sont résolus à ne plus rien attendre des Lions Indomptables.


En somme, vous arrivez au meilleur moment : le sale boulot qui consistait à se débarrasser des vieux Lions a été fait, les bases du jeu ont été posées, et le public est pour le moins indifférent. Il ne vous reste qu'à continuer le travail, sans même l'exigence de garantir un quelconque résultat.


Finalement, ce que nous vous demandons, c'est de faire un boulot de rééducateur : ne bousculez pas trop le convalescent, et tout ira bien.

Publié dans Chroniques

Commenter cet article

Frieda 28/10/2011 19:19


Sursaut d'orgueil d'une KMR qui voit les Lions fatigués...
Ça veut pas dire qu'on va le lâcher le gars.
On va le surveiller comme tous les autres entraineurs avant lui...No make erreur Lavagne...Héy!
Moindre erreur, on va commenter, écrire dans les journaux
Comme d'habitude...
Sourires
Frieda


Frieda 27/10/2011 11:59


Bonjour Atango
Au point où nous en sommes...
L'arachide grillé ne craint plus rien.Si? D'être mangé!
Alors les Lions à la sauce Lavagne
Wait and see
Bonne journée
Frieda
Frieda


Atango 28/10/2011 19:05



C'est toi qui a bien dit : on déjà bien grillés même, il ne reste plus qu'à écraser. On n'attend plus rien, donc tout ce qu'il pourra faire, on va prendre. Ce ne sera que du bonus.



Indomptable 26/10/2011 21:53


C'est quoi cette manie de designer un selectionneur principal et a lui coller une equipe (Mpile + Mbarga) tout de suite. Lavagne, comme les precedents selectionneurs, ne devrait-il pas etre
responsable jusqu'au bout, y compris du choix de son equipe ? I beg helep !!!


Atango 27/10/2011 11:39



Les autorités du foot au pays ont toujours été très interventionnistes, et c'est d'ailleurs l'un de nos principaux problèmes. L'idéal pour eux, c'est de garder le pouvoir de décision en déléguant
la responsabilité à l'équipe technique. L'une des rares fois où ils ont laissé un coach faire son travail (Paul Le Guen phase 1), les résultats ont été excellents. Dès qu'ils ont recommencé à
s'immiscer dans son travail (Le Guen phase 2, celui de la "culture locale"), la catastrophe n'a pas tardé.


Voilà pourquoi ils nomment tout le monde au même moment : pour rappeler qu'ils sont les décideurs. Malheureusement, ils n'assument jamais leurs échecs comme devrait être la lgique.



Indomptable 26/10/2011 21:36


Atango

Meme si je n'etais pas chaud pour sa nomination, pour des raisons evidentes de conflit d'interet apparent, je dis : finies les intrigues et place au travail !

Avec la cuvee actuelle et le potentiel que degage le groupe, il y a lieu d'esperer des lendemains meilleurs. Nul doute que sa connaissance des rouages du systeme de Tsinga est et sera un atout
majeur pour Lavagne. Maintenant nous attendons de juger le macon au pied du mur, sur le choix (logique) des joueurs, sa gestion des "grosses tetes", sa capacite a motiver ces jeunes et surtout sa
capacite a adapter sa tactique de jeu en fonction des situations (l'equipe actuelle presente un style de jeu previsible).

Parole de supporter des LICs. D'un vrai ! D'ailleurs je scrute deja les sites de live streaming pour ne pas manquer un seul match des lions lors du tournoi a venir.


Atango 26/10/2011 22:04



Je pense sincèrement que l'heure est à une gestion tranquille. Il faut surtout consolider l'existant. Mais comme tu le dis, il faudrait qu'on voie quand même sa patte. J'aimerais notamment un
sélectionneur plus impliqué, bougeant et donnant de la voix sur le banc.


C'est vrai qu'à force de vouloir jouer comme le Barça nous n'arrivons plus à bousculer toutes ces équipes qui jouent regroupées derrière. En gros, ce qui manque le plus à la génération actuelle
c'est le coeur et l'engagement. Le fighting spirit des Lions doit revenir ! S'il arrive à nous ramener cela, nous ne pourrons que le remercier.