Lions Indomptables : et maintenant ?

Publié le par Atango

Samuel Eto'o a décidé de ne pas faire appel des 15 matches de suspension que la FECAFOOT lui inflige. Cette décision est aussi ahurissante que la sanction elle-même, d'autant que le capitaine, revenu au pays, a donné une interview dans laquelle il déclare vouloir continuer à jouer pour l'équipe nationale après avoir purgé sa peine.

 

Or, avec un calcul très simple, on se rend compte que la chose sera très compliquée, car à la fin de la période de suspension, Eto'o aura au moins 32 ans, et l'équipe aura appris à se passer de lui.

 

Pourquoi, s'il souhaite continuer, ne pas faire appel ? Est-ce parce qu'il refuse à la fédé l'honneur qu'il lui ferait ainsi en reconnaissant sa légitimité à le punir, tout capitaine qu'il est ?

 

Si cette hypothèse était avérée, elle serait tout à la fois conforme au mauvais côté de la personnalité d'Eto'o, et hasardeuse, très hasardeuse.

 

Eto-o_12_2011.jpg

 

Le côté obscur d'Eto'o, c'est ce grand charisme mal canalisé qui l'a trop souvent amené à franchir la ligne jaune et à oublier qu'il n'est qu'un joueur parmi d'autres. Le formidable cocktail constitué par son talent phénoménal et sa fortune sans limite (à notre échelle) lui est souvent monté à la tête, et les signes de cette ivresse des grandeurs sont nombreux : jets privés, traitement de faveur, vocabulaire limite (il a parfois dit "mon peuple" en parlant des Camerounais), etc.

 

L'affaire de Marrakech n'en finit pas de partir en dérapage incontrôlé, et la posture adoptée par les deux parties est clairement celle de l'affrontement. Sur ce terrain, si Eto'o semble avoir gagné la bataille d'une opinion publique amnésique et manichéenne (comme toute bonne opinion publique qui se respecte), la FECAFOOT, incompétente comme il n'est pas permis de l'être, va pourtant gagner la guerre.

 

En effet, l'instance faîtière du football camerounais a pour elle le droit et le soutien de la toute-puissante FIFA, d'une susceptibilité extrême dès que l'on essaie de toucher à l'indépendance de l'une de ses filiales. Or, n'importe qui sait que même l'ONU ne peut rien faire contre la FIFA, à plus forte raison un PPTE comme le Cameroun !

 

On entend ici et là des vélléités de révolte populaire, voire de Révolution, rien que ça. Ou comment transformer en affaire politique un conflit d'egos, fût-il maquillé par accident en croisade pour l'assainissement de la gestion du football au pays.

 

Soyons clair : il faut espérer vivement que le football camerounais soit nettoyé de fond en comble, cela aurait dû être fait avant-hier, et le plus tôt sera le mieux. Mais la séquence que nous vivons depuis Marrakech n'a rien à voir avec cette noble cause, et il faut vraiment être dans les tréfonds du désespoir pour ne pas s'en rendre compte.

 

En tout cas, dans le bras de fer qu'il a choisi d'engager, Samuel Eto'o sera forcément perdant, non pas que ses adversaires soient plus vertueux que lui, mais juste parce qu'ils ont la force de l'inertie de leur côté.

 

A moins que, par une opération acrobatique, la FECAFOOT ne soit obligée de revenir sur sa décision sans qu'Eto'o n'ait fait appel, ce qui constituerait une victoire pour lui, mais un vrai trou noir pour le football camerounais, qui y perdrait le peu de crédibilité qui lui reste.

 

Alors, la question : et maintenant ?

 

Voici mes propositions :

 

- Patrick Mboma nommé coordinateur des équipes nationales de football, avec un vrai pouvoir de médiation ;

 

- Nicolas Nkoulou nommé capitaine des Lions Indomptables ;

 

- Le bureau de la FECAFOOT poussé à la démission d'une façon ou d'une autre, et remplacé par une autre équipe ;

 

- Les anciens Lions Indomptables, au lieu de chercher à tout prix à entrer à la FECAFOOT, prennent en main les équipes de football des MTN Elite 1 et 2, et se forgent une réputation à ce niveau ;

 

- Et last but not least, Denis Lavagne signe enfin son contrat !

Publié dans Chroniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Atango 02/01/2012 16:08

Evidemment que la majorité du "peuple" a réagit dans cette affaire avec trop de passion et pas assez de recul pour faire la différence entre les problèmes posés.

Oui, je pense qu'une population qui tombe dans des pièges aussi simples et qui croit que les choses sont toujours soit toutes blanches, soit toutes noires, est naïve et se comporte comme une
population de gamins.

J'ai entendu des gens dire que Samuel Eto'o allait révolutionner le football camerounais, voire le Cameroun tout entier !

Les mêmes gens qui voulaient tuer Eto'o il n'y a pas longtemps (je le défendais à l'époque.) Il faut juste comprendre que les gens sont ce qu'ils sont : un jour ils peuvent poser des actes
louables, et juste après faire ou dire d'énormes conneries.

C'est pourquoi il faut prendre les actions au cas par cas et dissocier la personne des actes qu'elle pose. Mais pour cela il faut une certaine maturité. C'est ce que les profs de philo essaient
d'enseigner au pays, mais vu le salaire qu'on leur aie, je pense qu'ils ont démissionné from. Sinon je ne comprends pas que toute une population soit aussi"épidermique" et incapable de faire la
différence entre une revendication pour l'argent et une revendication pour le changement.

La question du changement a été ajoutée artificiellement pas les gens bien après, car ils s'accrochent au premier "héros" venu.

Elle n'a pourtant jamais été à l'ordre du jour. Sinon les joueurs l'auraient dit.

Et je dis aussi que cette population mérite le gouvernement qu'elle a.

Ca c'est ma liberté à moi, et je prends au moins la peine d'argumenter, voilà.

Bourgeois 02/01/2012 15:28

@Atango

je te cite:"Je suis désagréablement surpris de la naïveté et de la passion avec laquelle les gens prennent cette affaire depuis le début. On dirait un peuple de gamins."

on est ou la??????????????????
sur un blog ou la liberté de parole et l'opinion des autres doivent être pris en compte ou sur le quotidien cameroun tribune ou la ligne éditoriale est fixé par le SG d'Etoudi!!
je m'insurge contre tes propos,nous ne sommes pas des gamins+naifs .

Atango 31/12/2011 18:41

@ "Je suis"

Mon frère (ou ma soeur), je ne connais pas Appolo bar, mais toi apparemment tu connais. Et pour ta gouverne, je n'ai jamais prétendu à l'objectivité. Je suis un bloggueur, c'est-à-dire quelqu'un
qui prend le droit de donner son avis en fonction des informations qu'il possède. Je sais qu'au pays on a encore du mal avec ce genre d'initiatives, c'est pourquoi je te donne ce petit enseignement
: la prochaine fois, si tu n'es pas d'accord, dis-le simplement, sans traiter les gens d'abonnés de bar. C'est irrespectueux et en plus même pas drôle.

Ceci posé, sache que la FIFA finit toujours par se fâcher lorsqu'un gouvernement tente d'interférer dans le fonctionnement d'une fédération membre. Ce n'est pas un avis, mais une info que je te
donne.

Autre chose : Eto'o n'a pas voulu faire appel, c'est effectivement son droit, personne n'a dit le contraire. Mais accepte qu'on puisse analyser sa décision (sans objectivité et donc avec un risque
de se tromper, mais ça vaut quand même la peine d'analyser) et penser que celle-ci est mauvaise (là encore, sans préjuger des avis différents, qui sont tous respectables).

Pour terminer, si tu veux à tout prix transformer les joueurs en leaders politiques, c'est ton problème, mais permets-moi de te dire que tu n'as aucun élément pour le faire. Les joueurs n'ont
jamais dit qu'ils allaient renverser la FECAFOOT. Ils ont juste dit que leur refus de jouer était du au non payement à temps de leur prime de participation.

Je suis d'accord pour dire que le pays est en jachère et que la FECAFOOT est nulle. Si tu remontes mes articles, tu constateras que je n'ai pas attendu tes lumières pour m'en rendre compte. Mais ce
n'est pas avec ce qu'on voit depuis Marrakech que les choses vont changer. Au contraire, la FECAFOOT est en train d'être renforcée, et il n'y a que les naïfs qui ne s'en rendent pas compte.

Je suis désagréablement surpris de la naïveté et de la passion avec laquelle les gens prennent cette affaire depuis le début. On dirait un peuple de gamins.

je suis 30/12/2011 23:13

je voudrais ajouter une chose; le problème entre la fede et tous les joueurs c'est assurément l'argent. or on sait que depuis des années c'est plus le minsep que la fede qui paye les joueurs et
donc la fede distrait habilement ou non les sous si durement générés par ces garçons alors puisqu'il faut répondre un jour, que ça soit du fait d'un joueur ou du peuple tout entier, c'est du pareil
au même. qui a dit que les joueurs n'ont pas droit à la parole? atango, nous commençons à nous reveiller. as-tu un seul souvenir de la dernière fois où la fede a fait qlq chose pour le foot
camerounais?

je suis 30/12/2011 22:48

on se demande si cet article a été rédigé par un être objectif ou par un abonné d'appolo bar à essomba ( une petite bourgade de Yaoundé). un peu d'objectivité n'a jamais fait de mal à personne.il
n'est pas question ici de deviner l'issue de cette affaire avec une boule de cristal. en plus, qui parle de fifa? le Cemer reste et demeure un pays souverain et si c'est le gouvernement qui gère
l'équipa nationale, alors le gvt a son mot à dire. et si de plus Eto'o décide de ne pas faire appel, c'est bien son droit.