Lions Indomptables, la liste des 30 pré-sélectionnés ménage la chèvre et le ndolè

Publié le par Atango

Voici, compartiment par compartiment, la liste commentée par mes soins des 30 joueurs retenus pour la phase de préparation à la Coupe du Monde 2010. De cette liste sortira le groupe des 23 qui ira en Afrique du Sud.

 

Gardiens de buts : Hamidou Souleymanou (Kayserispor) ; Idriss Carlos Kameni (Espanyol Barcelone), Guy Roland Ndy Assembe (Valenciennes), Amour Patrick Tignyemb (Bloemfontein Celtic)


Défenseurs : Jean Patrick Abouna Ndzana (Astres de Douala), Benoit Assou-Ekotto (Tottenham), Sebastien Bassong (Tottenham), Gaëtan Bong (Valenciennes), Aurélien Chedjou (Lille), Geremi Njitap (Ankaragücü), Stéphane Mbia (Olympique de Marseille), Makadji Boukar (Al Nahdha Club – Oman), Nicolas Nkoulou (AS Monaco), Rigobert Song (Trapzonspur)


Milieux de terrain : Marcel Ndjeng (FC Augsbourg), Enoh Eyong Tarkang (Ajax Amsterdam), Jean II Makoun (Olympique Lyonnais), Georges Mandjeck (FC Kaiserslautern), Joël Matip (Schalke 04), Patrick Mevoungou (Canon Sportif de Yaoundé), Landry Nguemo (Celtic Glasgow), Alexandre Song (Arsenal)


Attaquants : Vincent Aboubacar (Cotonsports Garoua), Eric Choupo-Moting (FC Nuremberg), Achille Emana (Bétis Séville), Samuel Eto’o (Inter Milan), Mohamadou Idrissou (Fribourg), Rostand Dorge Kouemaha (FC Bruges), Achille Webo (Majorque), Jacques Zoua (FC Bâle)

 


Mon commentaire

Voilà une vraie liste d'éleveur-jardinier : en effet, on a tout fait pour ménager la chèvre et le ndolè. Si les "valeurs sûres" sont évidemment là, les "anciens" sont bien présents, comme on le savait déjà ; les "locaux" ont une petite place et les "bi-nationaux" arrivent en force. En détails : 


Les valeurs sûres

Samuel Eto'o, Alexandre Song, Assou-Ekotto, Eyong Enoh, Nicolas Nkoulou, Hamidou Souleymanou, Idriss Carlos Kameni et Stéphane Mbia étaient assurés à 100 % de faire partie du voyage. Ils cumulent deux atouts : titulaires dans leurs clubs respectifs et déjà multi-capés en équipe nationale. L'absence de l'un de ces noms n'aurait pu relever que de l'erreur de frappe ou de l'oubli. 


Les "anciens"

Rigobert Song et Geremi Njitap sont depuis quelques temps au centre d'un débat houleux. Au vu de leurs âges et de leurs performances lors des dernières compétitions, plusieurs personnes, dont je fais partie, ont souhaité leur mise à la retraite avec les remerciements de la nation. PLG semblait avoir tranché dans ce sens en ne les convoquant pas pour le dernier match amical contre l'Italie. Cependant, un intense mouvement de lobbying, faisant feu de tous bois, nous a fait comprendre que ces deux joueurs iront en Afrique du Sud. Dont acte. 


Les "locaux"

Vincent Aboubakar, le néo valenciennois, est l'auteur d'une saison tout feu tout flamme à la pointe de l'attaque de Cotonsports de Garoua. Paul Le Guen avait déjà laissé entendre que ce jeune joueur l'intéressait, sa présence était donc quasi certaine. Quant à Patrick Mevoungou, tout ce que je peux dire c'est qu'il a pris la place de Bedimo, ce que je regrette vivement. Mais je peux comprendre que PLG a plus de problème à sa droite qu'à sa gauche. La présence d'Abouna Ndzana, l'homme qui revient du froid, s'explique par les mêmes raisons. 


Les "binationaux"

Ce terme est impropre, puisque le Cameroun, aux dernières nouvelles, n'admet toujours pas la double nationalité, même si on sait qu'il existe de puissantes exceptions. Mais personne ne sait comment appeler ces joueurs nés ailleurs et qui viennent défendre les couleurs du Cameroun, pays de leur naissance ou pays d'origine d'un de leurs parents. On dira donc "bi-nationaux", faute de mieux. Ainsi, Eric Choupo-Moting, Marcel Ndjeng, Joël Matip, Gaëtan Bong sont sur les traces de Lauren, Perrier-Doumbé et Assou Ekotto. Au pays, on est tous fiers de les avoir soufflés au nez et à la barbe des anciens colons allemands et français, et si l'on fait semblant de beaucoup détester David N'gog, c'est parce qu'on est déçu qu'il n'ait pas été sensible aux sirènes des ancêtres. Mais que les Camerounais se rassurent : le règne des "bi-nationaux" dans l'équipe nationale ne fait que commencer, si l'on en croit le rythme actuel de leurs naissances. Au moment où vous lisez ces lignes, plusieurs de nos compatriotes, femmes et hommes, y travaillent activement. 


Et les autres ?

Le reste est composé de joueurs qui ne font pas partie du noyau dur sur lequel PLG va forcément compter. Il s'agit de Jean II Makoun, Landry Nguemo, Achille Webo, Mohamadou Idrissou, Jacques Zoua, Guy Roland Ndy Assembe, Patrick Amour Tignyemb, Aurélien Chedjou, Makadji Boukar, Achille Emana et Dorge Rostand Kouemaha. Ces joueurs, à l'exception des deux cités en dernier, sont en danger de se retrouver prochainement dans la charrette maudite des sept anges pour l'enfer.


A vrai dire, cette liste est très proche de celle que j'aurais proposée, à deux exceptions près. Devinez lesquelles.

Publié dans Analyses

Commenter cet article

buncol 13/05/2010 15:18


@ ATANGO

Que l'intermittent nous emmene Rigo SONG et GEREMI en af'sud. On est fatigue d'entendre que la pression n'a pas d'effet sur lui... A rire ou a pleurer? En fait, il peut faire un bon
politique...C'est l'ami de Besson non? (rires en cagades)


Atango 14/05/2010 02:20



Il a été amené par les politiques, il est donc forcément sous leur botte. C'est peut-être nos petits enfants qui verront le premier coach du Cameroun qui agit vraiment en toute liberté. Donc tes
deux protégés iront en Afrique du Sud, ne t'inquiète pas.



Pepe Soupe 12/05/2010 04:01


Atango,
I disagree with you regarding the classification of Nkoulou as a "valeur sure".
First of all, he plays defensive midfield at Monaco, not defense. Secondly, he is NOT a starter.
So my question to you is this: How can a player who cannot hold down a starting job with his club be considered a starter for the Lions at a position where he does not even play whenever he gets
the chance at club level?
To me, Mbia and Bassong should be our central defenders because that is where they play every week at their various clubs. While, Nkoulou has to learn to play central defense when he is with the
Lions.
What do you think about the possibility of a Mbia/Bassong partnership?


Atango 12/05/2010 09:15



@ Pepe Soupe


Si j'étais PLG, j'aurais placé une paire axiale Mbia-Nkoulou. C'est vrai qu'il ne joue plus depuis un moment en défense dans son club. Néanmoins, il reste pour moi meilleur que Bassong par sa
technique, sa maîtrise et sa capacité de relance. Il faut juste qu'on mette en place la paire de défenseurs axiaux dès les matches amicaux, pour qu'ils prennent des repères ensemble.



Atango 11/05/2010 20:53


Laisse. Le terrain nous dira. Au fait, j'ai vu ta remarque sur le Toli concernant Womé. Tu as absolument raison, mais je ne l'ai pas signalé parce qu'il n'a pas vraiment su s'imposer dans les
équipes où il a été, en tout cas au début. Quant à Omam à l'OM, c'était après 1990, et mon propos se limitait à avant 1990.


Indomptable 11/05/2010 17:34


Mbom, on prend acte ! Biye boya alors?