Patrick Mboma, footeux 2.0

Publié le par Atango

Non content d'avoir des jambes bien faites, Patrick Mboma est l'un des rares joueurs de football à avoir aussi une tête bien pleine.

 

Cette affirmation, que certains prendront sûrement pour un jugement de valeur n'est pourtant qu'un constat des plus banals. Il ne s'agit nullement de mettre en doute les capacités intellectuelles des joueurs de football : on ne peut pas atteindre le haut niveau dans ce sport si on n'est pas intelligent ; il se trouve juste que ces jeunes gens dont la carrière débute à l'adolescence n'ont pas le temps ensuite d'aller disserter sur l'amitié entre Montaigne et La Boétie. Plus tard, l'argent, les 4 x 4 et aussi un peu le rythme des entrainements, des déplacements, des matches finissent d'éloigner les footballeurs des joies de la grande culture.

 

Et même si certains d'entre eux conservent pendant, ou réactivent après leur carrière un électroencéphalogramme culturel plus ou moins actif, ils le doivent plus à une graine jadis semée et qui aura survécu au milieu du football. La génération "Bosman" n'a plus rien à voir avec celle de Socrates : les jeunes qui réussissent dans le football moderne estiment souvent qu'ils l'ont fait malgré et non grâce à leurs profs du collège (n'est-ce pas, Benoît Assou Ekotto ?).

 

D'ailleurs, soyons honnête jusqu'au bout, les rares footballeurs qui se sont mis en tête de se reconventir dans l'intellectualiat ont fait choux blanc. Une paire de lunettes rondes sur le nez, quelques prises de positions osées, proférées avec des fautes de français dignes du CM2, et voilà un ex footballeur devenu une pitoyable caricature d'intellectuel.

 

mbomablog_by_atangofoot.jpg

 

Patrick Mboma a donc d'autant plus de mérite qu'il se lance dans l'écriture, sans filet ni protection. On a entendu récemment Rigobert Song dans un rôle de consultant pour Orange Sport : décevant, car incapable de formuler avec un vocabulaire suffisant des avis qui sont pourtant techniquement dignes d'intérêt. On peut aussi lire Vikash Dhorasso'o chez So Foot : le style s'améliore de jour en jour, et même si l'on sait que l'ex Bleu ne finira pas Immortel, on ne peut que saluer son refus de laisser ses neurones s'engourdir sous prétexte qu'il est à l'abri du besoin.

 

Saluons donc aussi, et même applaudissons Patrick Mboma pour son mbomachat.com. D'autant que l'ex Lion Indomptable, et peut-être futur quelque chose dans le football camerounais, se montre très proche de ses lecteurs, dans le meilleur esprit du web 2.0 : participation, échange, réactivité.

 

On peut parier que son espoir d'être un futur quelque chose dans l'entourage proche des Lions l'amènera à saupoudrer ses écrits du sel de la langue de bois et du poivre de l'appel du pied (exemple, cet article). Néanmoins, l'initiative mérite d'être saluée, la qualité des textes est indéniable, le choix des photos est fûté, la posture adoptée dans les commentaires et admirable, et, définitivement, le Lion Mboma mérite d'être suivi sur son chat !

Publié dans J'ai testé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

nouveau maillot de foot 24/03/2016 08:01

Est-ce joueur un joueur du PSG tôt?
Je ne suis pas très familier avec elle!