Samuel Eto'o plus que jamais le héros de Giuseppe Meazza

Publié le par Atango

Après une année passée à se sacrifier pour son équipe, au point que certains esprits obtus et jaloux l'ont surnommé le lato de Milito, Eto'o est en train de retrouver son rythme de croisière en tant que buteur.

inter-werder_cl.jpg

Il a suffit que Rafa Benitez retrouve la raison et replace le Camerounais dans l'axe de son attaque pour que la mitraillette se mette en marche. L'Inter a battu ce soir du mercredi 29 septembre le Werder de Brême sur le score sans appel de 4 buts à zéro, et le "9" intériste est impliqué dans les quatre buts. Il offre le troisième à Sneider à la 34e minute, après avoir scoré deux fois coup sur coup, à la 20e et à la 27e minute du match. Pour faire bonne mesure, il viendra coiffer son chapeau à la 81e minute en battant de vitesse le pauvre Wiese pour aller marquer dans les buts vides.


Chacun de ces buts porte la griffe du Lion : vitesse sidérale, technique d'orfèvre, et surtout cet instinct de prédateur qui fait d'Eto'o le meilleur avant-centre au monde depuis bientôt 5 ans.


Il ne reste plus qu'à espérer deux choses : que le ciel épargne au Camerounais toute blessure malencontreuse, et que les critiques se taisent, enfin. Ils ont eu la meilleure réponse possible : celle du terrain.

 

Les buts : 

 

 

Publié dans Analyses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Julien 04/10/2010 10:45


Je pense que Eto'o sera encore pitichi cette année avec ce rythme.
Vive eto'o


fryou 30/09/2010 10:49


Bonjour Atango,
En regardant le match, je pensais à toi
Je me disais que j'aurais tout ce que
je ne comprend pas sur ton site
Je suis servie, merci à toi
et chapeau bas à notre Eto'o!!!
Bisous mon frère
Frieda